L’enseignement de la « théorie du genre »: une remise à niveau en 10 points

6895123-theorie-du-genre-de-quoi-parle-vraiment-l-abcd-de-l-egalite

Les rumeurs les plus farfelues se propagent depuis plusieurs jours concernant ce projet ABCD de l’égalité. Détourné en une hypothétique « théorie du genre » par quelques groupes d’extrémistes, il devient un projet obscures où les filles choisiraient de devenir des garçons et vice et versa. Attisant la peur des parents les plus croyants (toutes religieux confondues), ils sous-entendent que transsexuels et adeptes de la masturbation en tout genre défileraient joyeusement devant des enfants médusés. Alors va t-on vers un ABCD du film X interdit aux plus de 10 ans ?

ET BIEN PAS DU TOUT, ET VOICI LE POURQUOI DU COMMENT EN 10 POINTS:

1. Parce que le très controversé mot« genre » n’apparaît à aucun moment dans le texte de loi. Donc beaucoup de maux pour rien.
2. Parce qu’il n’est pas question d’un « enseignement obligatoire de la théorie du genre », mais bien d’un « enseignement sur l’égalité entre les hommes et les femmes ».
3. Le projet s’intitule « ABCD de l’égalité ». Aucune ambigüité d’aucun genre.
4. Parce qu’aujourd’hui seulement 9% des professions sont complètement mixtes en France et qu’il est urgent de ré-équilibrer les filières professionnelles.
5.  Pour que le plombier puisse un jour s’appeler Virginie. Et pour que Virginie aille chercher ses enfants chez Vincent, la nourrice.
6. Parce qu’il n’est pas question d’enseigner à une petite fille qu’elle pourra facilement changer de sexe si elle se préfère en Bertrand qu’en Dorothée, mais qu’il lui sera possible par contre, comme Bertrand, de devenir menuisier.
7. Les livres pour enfants enseignés en maternelle ne seront pas puisés dans les suppléments mensuels de Playboy mais resteront des livres pour enfants où la princesse pourra sortir du donjon pour aller bosser et où Martine n’apprendra plus à coudre avant d’aller à la plage.
8. Parce que les filles réussissent mieux à l’école que les garçons, mais qu’elles ne s’autorisent pas le même panel de choix professionnel.
9. Parce qu’il n’est pas question de gommer les différences entre les sexes, mais de gommer les stéréotypes pour une plus grande égalité professionnelle.
10. Parce que cet ABCD de l’égalité fait parti du projet « ÉGALITÉ FEMME-HOMME » porté par la ministre des droits des femmes Najat Vallaud Belkacem. Et non pas du projet « Blair slip » porté par Clara Morgane.

En trois mots:
Liberté, égalité, fraternité.

PERRINE VASQUE.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s